Première réunion régionale inter équipes spécialisées Alzheimer (ESA)

Le 26 mars 2015, aura lieu au Corum à Montpellier la première réunion régionale inter ESA organisée par Eva LARBOULETTE-NIGEN, responsable des 3 ESA de PRÉSENCE VERTE SERVICES.

Plus de 100 professionnels ont répondu présents à cette invitation.

 

 

carte ESA LRDepuis 2011, les Équipes Spécialisées Alzheimer de l’Hérault se réunissent afin d’échanger sur leurs pratiques. L’objectif de ces temps d’échange est également de créer une dynamique commune sur le territoire.

Eva LARBOULETTE-NIGENnous explique : « Le succès de la réunion de mars 2014 qui avait réuni plus de 50 professionnels de l’Hérault, du Gard et de la Lozère, nous a amené à élargir ces rencontres au niveau régional ».

Le programme de cette journée régionale sera rythmé de l’intervention d’experts : gériatre, neuropsychologue, ergothérapeutes, psychomotricien, assistants de soins en gérontologie …

On soulignera l’intervention du Professeur JEANDEL sur le sujet «Maladie d’Alzheimer : hier, aujourd’hui et demain» ; les actualités, les avancées au niveau thérapeutique, le plan des maladies neuro-dégénératives.

L’ANFE (Association Nationale Française des Ergothérapeutes) soutient cette action.

LES ÉQUIPES SPÉCIALISÉES ALZHEIMER

Pour qui ?

Pour les patients atteints de la maladie d’Alzheimer et maladies apparentées, ainsi que leurs aidants.

Pourquoi ?

Pour favoriser leur maintien à domicile et leur autonomie.

Comment ?

Sur prescription médicale.

Quelle prise en charge ?

La prestation est prise en charge à 100 % par les caisses d’assurance maladie. Les équipes ont une autorisation de fonctionnement émanant de l’Agence Régionale de Santé (ARS)

Qui intervient ?

Une équipe mobile composée d’un ergothérapeute et/ou d’un psychomotricien et d’assistants de soins en gérontologie. Cette équipe dépend d’un service de soins infirmiers à domicile.

Modalités d’intervention : 12 à 15 séances à domicile.

Les objectifs :

Permettre à la personne de maintenir ses capacités, d’apprendre de nouvelles stratégies de compensation, de diminuer les troubles du comportement

Aider l‘aidant dans la compréhension de la maladie et l’accompagnement du patient

Agir sur l’environnement des personnes en toute sécurité en proposant des adaptations du logement, …